La pesanteur est là,

mais pour que ça tombe bien

il faut prendre le temps par les centimètres

et considérer les masses pour leurs singularités.

S'arranger pour que le poids du temps

fasse face au contrepoids du contretemps,

ressentir le poids vif du temps mort,

éprouver le poids plein du temps creux,

et enchanter le poids des cerises

en observant un temps plume.

Ensuite, seulement,

laisser résonner la chute,

amplifier les engrenages,

encorder les volumes,

tendre les pots de fleur de cuir

et souffler dans les branches.

masque  à  retrouver  les  choses
masque à retrouver les choses